Critique du film Inglourious Basterds.

Publié le par Amélie et Amandine

Réalisateur : Quentin Tarantino (Pulp Fiction, Jackie Brown, Boulevard de la mort, Réservoir dogs)

Ce film aux dialogues travaillés, et au langage souvent cru inclut des scènes violentes pour marquer le spectateur, et dans lequel le réalisateur apparaît (comme dans beaucoup de ses films, où il ne fait qu'apparaître sans jamais tenir un rôle principal).

Acteurs principaux : Brad Pitt, Mélanie Laurent, Michael Fassbender, Christopher Waltz, Diane Kruger...

Accueil lors de sa sortie : Le film fut très bien accueilli avec une note moyenne de 4/5 (source : site Allociné) décernée par les spectateurs. Il a été nommé dans 30 catégories et a obtenu 6 récompenses (notamment l'Oscar du meilleur film en 2010, la Palme d 'Or pour Quentin Tarantino en 2009, le prix du meilleur réalisateur en 2010 par le Directors Guild of America Awards). Avec un budget de 70 000 000 $ et 2 860 955 entrées, ce film a fait toutes ses preuves.

Résumé : Dans la France occupée, Shosanna Dreyfus, une jeune fille juive, assiste à l’exécution de ses parents par le colonel SS Landa . Quelques années plus tard, elle ouvre un cinéma dans lequel elle aura pour objectif, suite à la projection d'un film de propagande nazie, de tuer des allemands venus assister à ce film. Pendant ce temps là, le lieutenant Aldo Raine monte une petite équipe de soldats juifs américains pour terroriser les troupes d'occupations allemandes.

Le film est divisé en cinq chapitres et nous montre une vision négative des nazis pendant la Seconde Guerre Mondiale et de la traque des Juifs (ici de la famille Dreyfus). Le colonel SS Landa nous présente le pire des comportement tout en gardant une politesse extrêmement déplacée. Toutefois, par le biais du personnage de Shosanna, ce film nous montre une vengeance juive extrêmement violente.

Amandine : «  Le film dénonce bien la violence de la guerre autant chez les nazis que chez les Alliés. Grâce à l'histoire de Shosanna, on peut se mettre dans la peau de ce personnage et ainsi voir la guerre d'un autre point de vue. »

Amélie :  «  Ce film, par le biais de différents personnages et leur point de vue, nous montre la guerre sous un autre jour et nous fait passer des émotions, notamment de la pitié pour Shosanna, qui n'abandonnera pas et mettra au point un plan pour se venger. »

Publié dans culture

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :